Accéder au contenu principal
LES OUTILS POUR OPTIMISER VOTRE PRATIQUE :
   

KANKU DAI : LE PLUS LONG KATA DU SHOTOKAN AUX ORIGINES CHINOISES

Kanku Dai, appellation Japonaise de Kushanku, aurait pour nom celui du maître chinois créateur de ce kata : Kung Hsiang Chun ( vers 1760).



Mais il pourrait avoir, à la lecture des idéogrammes chinois, un sens plus profond.

Kung signifie juste ou à l'usage de tous,
Hsiang : mutuel ou réciproque,
Chun : roi, empereur, prince ou simplement Monsieur.

Cela pourait être le "principe directeur des rapports humains à l'usage de tous".

Kanku Dai est également appelé Kosokun, nom Okinawaien.

Le kata, sous sa forme courte, comme sa forme longue a subi de nombreuses modifications en 100 ans, les dernières étant dues à Nakayama Masatoshi de la J.K.A.
Il s'agit, aujourd'hui, du plus long kata Shotokan à partir duquel les katas heians ont été en partie inspirés.. L' ouverture du kata Kanku-Dai est très intéressante pour son interprétation philosophique: les deux mains montent en triangle vers le ciel avec le regard qui suit la lucarne du triangle, avec la sensation de voir la vérité à travers le vide. Ce vide n'est pas l'absence de toute pensée, mais l'absence de pensées égoïstes, d'inquiétudes personnelles, du futur ... comme dans le Mushin.

Quand ces pensées inutiles sont éliminées, la conscience de ce qui se passe vraiment est palpable. Cette gestuelle d'ouverture se retrouve, avec des variantes, dans d' autres styles de karaté. La signification est générale et ancienne, pas nécessairement en rapport avec Kanku-dai.

Kanku-Dai fait partie du programme du 2ème dan.
LES OUTILS POUR OPTIMISER VOTRE PRATIQUE :
   

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Karaté Ni Sente Nashi

Qu'est-ce qui différencie le karaté des nombreux autres sports martiaux ?
Cette phrase, "Karaté Ni Sente Nashi" qui signifie "Dans le karaté, il n'y a pas de première attaque"    définit le karaté et son véritable objectif.
Le karaté est un art défensif aux mouvements dévastateurs réservés aux situations les plus dangereuses.   


Saviez-vous que la plupart des serpents à sonnettes lorsqu'ils mordent font des «morsures sèches» ? 
Ils ne libèrent pas leur poison dévastateur à chaque fois qu'ils frappent.   De la même manière, le maître de karaté a un potentiel incroyable pour blesser et blesser gravement un adversaire, mais comme le serpent à crécelle avec un potentiel accru, il en résulte une augmentation de la conscience de soi et du contrôle de ses propres actions.   
Le karaté est comme conduire une voiture.  La voiture ira aussi vite ou lentement que la personne qui la conduit. Les experts en karaté peuvent soit produire un impact modéré, soit tr…

LE DOJO KUN

Sensei Funakoshi, afin de laisser une trace écrite et de guider les pratiquants dans leur quête d’une compréhension plus approfondie des aspects spirituels de la voie du karaté-do rédigea, au soir de sa vie, ce traité.
LE DOJO KUN


Ces maximes succinctes qui s’inscrivent dans le cadre d’une tradition orale étaient originellement destinées à être complétées par des explications du Maître, dans son dôjô ou au hasard de cours particuliers que celui-ci dispensait à ses disciples.
Les principes sont compacts, concis et tendent vers une nature profondément philosophique. Cette même concision fait qu’ils sont sujets à des multiples interprétations et ce même dans leur langue d’origine : le japonais.
Les commentaires et interprétations sont de Genwa Nakasone, contemporain et proche  de Maître Funakoshi. C’est cette position privilégiée aux côtés du Maître qui fit de lui l’une des personnes les plus à même d’illustrer de commentaires les vingt préceptes.
Pour rappel, en matière de philosophie dans l…